SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Communiqués SUD-AFP > Vers une baisse des piges sport

Vers une baisse des piges sport

vendredi 17 juin 2011

Menaces sur le travail des journalistes et employés en province

Le Chef de la Rédaction des Sports a annoncé vendredi dans une note aux bureaux de province une mesure qui aboutira à une réduction du travail des journalistes sportifs - CDI et pigistes - en province  :


 "Note-Sport-Province
 (...)

 PARIS, 17/06/2011 - 1522 - A Mmes et MM les directeurs, chefs de rédaction et coordinateurs sportifs en régions :

 Foot - Suite à un accord avec notre fournisseur de données INFOSTRADA, le but par but en L1 sera désormais intégralement assuré depuis Paris à partir de la reprise du championnat.

 La formule utilisée jusqu’à maintenant avec les correspondants, avec X et Y (un employé et une journaliste au service Sports à Paris, NDLR) dans le rôle des animateurs, disparaît.

 Je vous remercie donc de bien vouloir informer tous ceux qui faisaient les Fiches Techniques depuis les stades que nous ne ferons plus appel à eux pour ces FT. A tous, le service des sports adresse ses remerciements pour la qualité et la constance de leur travail.
 C.B./Chef de la Rédaction des Sports"


Cette annonce intervient le jour même de la dernière réunion des négociations qui devaient en principe permettre de réduire la précarité à l’AFP. Il s’agit là d’une nouvelle étape de l’externalisation/privatisation de la collecte de données sportives, qui devrait se traduire par une réduction drastique du volume de piges sport, et donc par une nouvelle PRECARISATION de nombreux PIGISTES travaillant pour l’AFP.

Cela constitue aussi une menace sérieuse sur le travail des ASSISTANTS DE REDACTION en province. Travail qui nécessite et justifie leur présence le week-end. Si la privatisation de ces tâches se poursuit, leurs postes risquent d’être supprimés.

La politique des faits accomplis continue !

SUD constate que cette décision - qui a des conséquences sociales et rédactionnelles - est annoncée alors que le Comité d’entreprise n’a pas été consulté.

Dans le cadre des négociations sur la précarité, SUD avait dès février alerté sur ces dangers, dans un communiqué intitulé "Grandes manoeuvres autour de la couverture sportive". Nous écrivions notamment : 

 "Le directeur responsable des bureaux de province (...) a souligné que le Sport représentait 40% du montant des piges texte en France. Or, selon lui, la moitié de ces informations concerne des résultats sportifs +sans apport rédactionnel+.
 Il a ajouté que la Direction allait étudier si l’AFP pouvait traiter ces informations directement +à partir de Paris+ (comme c’est déjà le cas pour certains résultats que l’AFP récupère grâce à des partenariats avec des fournisseurs spécialisés).
 Une telle réorganisation concernerait directement de nombreux CLP (correspondants locaux de presse = informateurs sans carte de presse), pigistes, assistants de rédaction, journalistes en CDI, en province et à Paris.
 Elle modifierait de façon considérable le travail des bureaux de province et couperait de nombreux pigistes et CLP de leurs ressources AFP : un +gisement d’économies potentielles+ représentant jusqu’à la moitié des piges en question, soit 20% du budget total des piges texte !"

SUD reviendra sur le contenu du "projet d’accord cadre relatif aux conditions de recours et d’emploi de journalistes pigistes et des journalistes CDD sous CDD à l’AFP ou anciens CDD actuellement à l’étranger sous contrat local" qui conclut le marathon de négociations commencé début 2011, après l’intervention de l’inspection du travail.

Ce projet d’accord sera discuté lors du Comité d’entreprise du jeudi 30 juin. Pour SUD, il s’agit d’un mauvais accord, comme nous l’avons expliqué dans notre communiqué du 7 juin "M. Hoog davantage pressé de casser le Statut que d’embaucher des précaires".

Paris, le 17 juin 2011
SUD-AFP (SUD Culture & Médias Solidaires)