SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Communiqués SUD-AFP > Salaires : Le triple aveu de la direction (Négo-Info 4)

Salaires : Le triple aveu de la direction (Négo-Info 4)

lundi 18 mai 2015

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Négo-Info 4

Finies les promesses du Plan Hoog ! En 2013/2014 le PDG avait affirmé que son scénario d’économies sur la masse salariale visait à dégager des marges pour permettre d’augmenter nos rémunérations, après désormais trois années de gel des barèmes [1].

Tract imprimable

Près de quatre heures de discussion sur les salaires, lors de la négociation sociale du 13 mai - en présence des syndicats CFDT, SNJ et SUD - ont permis d’arracher au Directeur général Rémi Tomaszewski un triple aveu fort révélateur :

1/ Tu me donnes 1.000, je te rends au mieux 500

Si vous avez compris que le Plan Hoog [2] vous proposait de troquer vos RTT contre du pouvoir d’achat, il vous a échappé un détail essentiel : pour par exemple 10 RTT sacrifiées, la direction vous rendra au mieux l’équivalent de 5 RTT en salaire ! C’est ce qui ressort clairement du mécanisme très technique de hausse des salaires - assis sur l’évolution du bénéfice net ou de la marge d’exploitation - qui a été présenté aux négociateurs syndicaux. SUD vous épargne les détails de cette usine à gaz - pur produit de l’énarchie régnante - mais peut fournir des explications sur demande.

2/ C’est à toi de payer les investissements

Si vous avez compris que l’AFP avait dorénavant sa filiale technique de moyens AFP-Blue pour financer ses investissements, vous avez raté un autre aspect de ce Meccano financier : comme au cours des dernières années, une bonne partie des investissements sera toujours financée... sur le dos du personnel ! La direction l’a avoué : sur les sommes économisées grâce aux sacrifices des salariés, 50% serviront à augmenter la marge d’exploitation et les investissements !

3/ Tu payeras aussi les pots cassés de notre gouvernance

Si vous pensez que l’autre moitié des sommes économisées reviendra entièrement aux travailleurs, vous n’y êtes toujours pas. Car la direction avoue qu’elle prélèvera sur cette enveloppe une part substantielle, afin de résorber les risques juridiques : il s’agit de prévenir notamment les redressements Urssaf et fiscaux qui menacent l’AFP, après des décennies de pratiques immorales et parfois illégales que SUD a si souvent critiquées. Et qui payera ? Les salariés ! Comme nous l’avions dénoncé dis longtemps [3].

***

Les masques sont tombés. Nous connaissons donc maintenant les maigres contreparties que la direction envisage d’accorder aux personnels pour les sacrifices qui leur sont demandés. Et encore, tout cela est purement hypothétique ! Scénario le plus probable : la prolongation du gel des barèmes. Confirmation sans doute prochainement, lorsque nous connaîtrons enfin les grandes lignes du nouveau Contrat d’objectifs et de moyens.

Après ce triple aveu de la direction, les conditions sont désormais réunies pour reconstruire l’unité du personnel et des organisations syndicales, sur la base d’objectifs clairs : refus du Plan Hoog, augmentation du pouvoir d’achat, défense de l’emploi, résorption de la précarité, amélioration des conditions de travail…

Seul un mouvement social d’ampleur permettra d’arrêter le recul social

SUD-AFP, le 18 mai 2015


[1Cf. nos critiques, entre autres ici

[2Cf. notre Négo-Info 1

[3Exemple, ces explications de 2013