SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Textes intersyndicaux > Il reste encore quelques heures à M. Hoog pour renoncer à son projet - Grève (...)

Il reste encore quelques heures à M. Hoog pour renoncer à son projet - Grève de 24 heures depuis mercredi 14h30

mercredi 15 juillet 2015

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Il reste encore quelques heures à Emmanuel Hoog pour renoncer à son projet de tenir un Comité d’entreprise extraordinaire, sans élus, avec un seul point à l’ordre du jour : la dénonciation de l’ensemble des accords sociaux de l’Agence France-Presse.

Texte imprimable

Pour le mettre une nouvelle fois en garde contre les conséquences de cette déclaration de guerre faite au personnel de l’AFP, l’intersyndicale CGT-FO-SUD-CFE/CGC a appelé les salariés travaillant en France à observer une nouvelle grève de 24 heures à partir du mercredi 15 juillet 14H30. Pour les journalistes, cette consigne concerne TOUS les fils, avec validation des alertes et urgents.

Cet appel à la grève a été approuvé à une écrasante majorité lors d’un vote consultatif en assemblée générale, toujours très suivie, mercredi en début d’après-midi.

En province, sur 74 votants, 53 se sont prononcés pour la grève telle que proposée par l’intersyndicale, 11 contre, 5 se sont abstenus et 5 souhaitaient une grève de 2 heures jeudi matin à l’heure du Comité d’entreprise.

RDV JEUDI A 9 HEURES

Les élus et représentants de TOUS les syndicats ont annoncé qu’ils ne participeraient pas à ce simulacre de Comité d’entreprise.

L’intersyndicale CGT-FO-SUD-CFE/CGC appelle l’ensemble des salariés à se REUNIR JEUDI MATIN A 9h00 à l’entrée du siège, place de la Bourse, pour accompagner solennellement le secrétaire du CE qui redira au PDG qu’il doit renoncer à cette réunion.

Une nouvelle ASSEMBLEE GENERALE est prévue JEUDI à 14h30 salle des desks, rue Vivienne, pour faire le point.

M. HOOG, RENONCEZ A VOTRE PROJET ! NON A LA DENONCIATION DES ACCORDS SOCIAUX !

Paris, le 15 juillet 2015
Les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC de l’AFP