SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Textes intersyndicaux > Précarité : nouvelle réunion avec la direction

Précarité : nouvelle réunion avec la direction

lundi 17 janvier 2011

Note-syndicats-CGT-FO-SUD-CGC-CFE

Les organisations syndicales et la direction se sont réunies le vendredi 14 janvier pour une deuxième séance de négociations sur les précaires.
 
Lors de la première réunion, vendredi 7 janvier, l’intersyndicale avait demandé que soit mis fin immédiatement, par leur titularisation, aux conditions d’emploi totalement illégales de 12 journalistes.
 
Vendredi 14 janvier, la direction a accepté la titularisation de cinq d’entre eux au 1er janvier 2011.
 
L’intersyndicale a demandé un calendrier précis de titularisation dans l’année des sept autres salariés, en demandant que ce calendrier soit détaillé par la direction dès l’ouverture de la prochaine réunion (vendredi 21).
 
Malgré nos demandes réitérées, le directeur général délégué Rémi Tomaszewski s’est seulement engagé à traiter ces situations illégales dans le courant de la négociation, qui doit en principe s’achever fin mars.
 
Pour les organisations syndicales, l’engagement de négociations réelles et sérieuses, avec une volonté partagée d’aboutir, implique AU PREALABLE une situation assainie et régularisée sur le plan juridique, qui passe par la transformation de sept postes de pigistes en CDI. C’est la condition sine qua non à l’établissement d’un climat de confiance.
 
Les organisations syndicales ont d’autre part exprimé leur mécontentement devant le fait que la direction n’a encore fourni aucun état des lieux de la précarité dans l’entreprise, alors qu ’elle avait estimé, lors de l’ouverture des négociations fin décembre, être en mesure de remettre un tel document "autour du 10 janvier".
 
Là encore, aucun travail sérieux ne pourra être fait sans que les négociateurs disposent de cet état des lieux, qui doit établir une radiographie de la précarité dans l’AFP.
 
Pour les organisations syndicales, il ne suffit pas d’éradiquer les abus les plus choquants de recours à la précarité de l’emploi, mais d’apporter des solutions durables et d’en finir avec des années de galère, de CDD en CDD, qui n’ont cessé de s’allonger avant une titularisation, qui parfois même n’arrive jamais.
 
Enfin, l’intersyndicale a renouvelé sa demande de l’ouverture de négociations sur la précarité parmi les non-journalistes.
 
Syndicats CGT, FO, SUD et CGC-CFE de l’AFP - le lundi 17 janvier 2011