SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Textes intersyndicaux > Précarité : ouverture de négociations, mais peu de titularisations

Précarité : ouverture de négociations, mais peu de titularisations

jeudi 23 décembre 2010

Communiqué des syndicats CGT, CFDT, SNJ, FO et SUD de l’AFP

La direction a annoncé mercredi aux syndicats la prochaine titularisation des quatre pigistes permanents de banlieue et d’un CDD de longue date ("dès le début 2011", dixit Philippe Massonnet) .

En revanche, aucune annonce concrète n’a été faite concernant les remplaçants de banlieue, ni concernant le pigiste de province dont la situation est largement évoquée dans la récente lettre de l’Inspection du travail à la direction de l’AFP.

Des négociations sur les pigistes de banlieue, les pigistes de province et les CDD doivent s’ouvrir le 7 janvier pour s’enchaîner tous les quinze jours. Ces négociations doivent permettre d’établir une radiographie de la précarité à l’AFP et aboutir à un accord vers le 31 mars. Sur demande des syndicats, la direction accepte que la situation de certains journalistes ayant cumulé précarité en France et contrats locaux à l’étranger soit également prise en compte.

Les solutions désormais envisagées par la direction sont la création d’un pool permettant de titulariser d’anciens précaires (CDD, pigistes, locaux) et, pour les pigistes texte, photo et vidéo de province, "deux axes, qui ne sont que des pistes" : soit un minimum garanti, soit un contrat à temps partiel annualisé.

Les syndicats se sont félicités de ces quelques avancées, mais ont unanimement estimé que les titularisations annoncées étaient insuffisantes.

L’intersyndicale dans son ensemble a également mis en garde qu’elle n’accepterait aucune sanction envers les précaires qui ont témoigné au nom de tous ou qui saisiraient l’inspection du travail ou les Prud’hommes alors que les cas de non respect du droit perdurent.

Paris, le jeudi 23 décembre 2010
Syndicats CGT, CFDT, SNJ, FO et SUD de l’AFP