SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Textes intersyndicaux > Soutien de l’Intersyndicale AFP au Desk Economique

Soutien de l’Intersyndicale AFP au Desk Economique

mardi 15 mai 2018

Les syndicats SNJ, FO, SNJ-CGT, CFDT et SUD soutiennent pleinement et sans réserves les rédacteurs du desk économique qui entendent lutter avec détermination pour le maintien de leur service et d’un fil économique de qualité.

Au moment où le nouveau PDG regrette qu’il n’y ait qu’un fil spécialisé, la directrice de l’Information vient de prendre une décision unilatérale : la dilution du desk éco au sein des desks France et Inter, accompagnée d’une baisse drastique des effectifs (on parle d’une division par deux, soit huit personnes affectées pour partie sur l’Inter et pour partie sur la France), avec un risque substantiel d’attrition du fil éco -au moment où tout le monde s’accorde sur la nécessité de développer la culture économique des journalistes et des citoyens.

Que nous dit la direction pour justifier son choix de la suppression du desk économique ? : il y a risque de « doublons » entre la copie purement éco et celle plus généraliste ; il y a « surnombre » de vacataires au desk qui pourraient aller renforcer la vidéo ; il y a eu un groupe de travail… qualifié par les vacataires eux-mêmes de « mascarade ». Les simples journalistes du desk n’y étaient d’ailleurs initialement pas associés et la direction n’a même pas jugé bon attendre les résultats des questionnaires envoyés aux clients !

La direction met en avant la synergie entre journalistes éco et généralistes. Mais cette synergie se fera au détriment de la culture économique des relecteurs éco, désormais cantonnés à l’information France OU Internationale. Il serait en outre illusoire de s’imaginer que tous les journalistes de desk puissent traiter correctement une copie souvent technique.

Quant à la question des doublons, leur existence est au demeurant inhérente à la cohabitation de deux fils ayant chacun leurs clients et leurs exigences. Sauf à vouloir les fusionner ? La hiérarchie de l’éco a d’ailleurs présenté des propositions réalistes, qui permettaient aussi des économies d’effectifs, pour résoudre le problème.
Les arguments de la direction ne tiennent pas compte enfin des surcharges de travail en saison des résultats des sociétés, des grands rendez-vous financiers et monétaires.

C’est pourquoi le SNJ, FO, le SNJ-CGT, la CFDT et SUD soutiennent activement leurs collègues du desk économique et les appellent à suspendre le travail le temps de la réunion prévue mercredi 16 mai à 13 heures avec la direction.

Paris le 15 mai 2018

A lire également (uniquement sur l’Intranet Aurore) :

  • Lettre des journalistes du desk économique au Président directeur général de l’AFP, Fabrice Fries - Français
  • Letter of Economics Desk journalists to AFP Président Directeur Général Fabrice Fries - English
  • Réponse du PDG - Français