SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Connaître ses droits > "Grand Accord" d’entreprise de 2017 > DOSSIER - Forfait jours : la mesure phare du « Grand Accord » jugée (...)

DOSSIER - Forfait jours : la mesure phare du « Grand Accord » jugée illicite

lundi 30 décembre 2019

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Page actualisée le 11 février 2020

L’essentiel

-* 19 septembre 2019 - Salaires, forfait jours : la direction de l’AFP perd en justice - Communiqué SUD et verbatim des arrêts

L’arrêt d’appel concernant le forfait jours déclare illicite l’article de l’accord d’entreprise du 10 mars 2017 qui propose le forfait jours à tous les journalistes.

En réaction, les signataires de cet accord déclenchent une violente polémique contre SUD :

SUD démonte ces arguments polémiques :

Au final, après deux mois de polémiques et de négociations, personne ne perd des congés "à cause de SUD", car - comme nous l’avions présagé dans notre communiqué du 25/9 - la direction et le SNJ signent un accord sur le maintien du forfait jours des journalistes et des jours de congé :

Pour plus de détails

Avant ce résultat peu convaincant et plutôt bancal (un avenant catégoriel à un accord intercatégoriel), la direction avait ouvert des négociations sur un accord visant à prolonger dans le temps les dispositions du "Grand Accord" déclarées illicites par l’arrêt d’appel.

Cet "accord de modulation" a été signé par le CGT et le SNJ ; SUD l’a attaqué en référé mais a été débouté par le TGI de Paris (arrêt du 17 novembre 2019). Voir documents joints