SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Communiqués SUD-AFP > Les mauvais coups de l’été (suite)

Les mauvais coups de l’été (suite)

mardi 28 août 2012

Début août, nous avions dressé un tableau non exhaustif des "mauvais coups de l’été". Les réponses de notre employeur aux questions pour la réunion mensuelle des délégués du personnel confirment malheureusement la gravité de la situation :

* Gel des embauches.
Seuls 21 journalistes ont été embauchés en 2012 et, sauf surprise, aucun nouveau recrutement ne serait prévu d’ici la fin 2012. S’y ajoutent deux employées de presse, un cadre technique et deux ouvriers. Soit 26 embauches pour l’AFP "d’en bas" en 2012. À titre comparatif : l’AFP avait recruté en 2001 au total 93 salaries statut siège, dont 52 journalistes.

Proportionnellement, M. Hoog est plus généreux quand il s’agit de renforcer les moyens de l’AFP "d’en haut". Selon la direction, ont été engagés depuis le début de l’année :

  • “Une responsable marketing (création)
  • Une responsable paie (remplacement)
  • Une juriste au sein de la Direction Commerciale & Marketing (création)
  • Un chef du service juridique (création)
  • Une juriste au sein de la DRH (remplacement)"

Sans parler du nouveau directeur général adjoint qui remplace un autre énarque récemment parti à Matignon. On aimerait que les postes vacants dans les services rédactionnels, techniques ou administratifs soient aussi rapidement pourvus !

* Nominations arbitraires.
Le recrutement extérieur d’un rédacteur en chef adjoint photo s’ajoute aux nombreuses mesures arbitraires des derniers mois. Dans le contexte de restrictions budgétaires, il apparaît comme particulièrement scandaleux, avec un étrange arrière-goût de copinage et de magouille.
Le candidat interne n’avait-il pas les compétences requises ? Quelles sont ses perspectives d’évolution ? Réponse de la direction : "Le candidat interne a la possibilité de postuler sur les postes à l’affichage".
Nous sommes nombreux à en avoir fait l’expérience : c’est la réponse "langue de bois" donnée à tout candidat retoqué !

* Poursuite du démantèlement du réseau province.
La direction a confirmé que pour la première fois, un bureau régional (Lille) passerait à la fin de l’année à deux employés, contre trois jusqu’à présent (et quatre il y a quelques années). Promis : Lille restera une exception ! L’expérience montre malheureusement que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.
Quant au poste de reporter-photographe à Dijon, "la décision a été prise de geler ce poste au moins jusqu’à la fin de l’année pour des raisons budgétaires."
Pourquoi ce poste là, qui était déjà affiché (affichages clos le 10 juillet) ? Quelle est la pertinence de cette décision ? Est-ce que d’autres postes sont gelés ? Lesquels ?

* CDD et pigistes oubliés, voire davantage précarisés.
Aucun précaire ne devait rester sur le bord du chemin, lorsque direction et syndicats négociaient la "résorption" de la précarité. Plus d’un an après, parmi les situations les plus criantes :
Un CDD attend toujours sa permanisation, alors qu’il travaille pour l’agence depuis plus de dix ans !
Un ancien pigiste de banlieue (deux ans et neuf mois de travail "low cost" pour l’AFP, dans des conditions illégales et répréhensibles, selon l’Inspection du travail) se retrouve depuis deux mois sans revenu. Sa seule perspective : un nouvel entretien "à la rentrée"...

Ne lâchons rien !

Avec les nouvelles méthodes de management et les dernières restrictions budgétaires, l’horizon s’assombrit. De nombreux salariés souffrent, se disent démotivés et maltraités, sans perspectives. Mais il n’y a pas de fatalité !

Le personnel a su défendre avec succès l’indépendance de l’agence lorsque celle-ci était attaquée par les multiples tentatives de remise en cause du Statut.

SUD fait le pari que le personnel saura aussi défendre ses droits sociaux et moraux et les intérêts de l’agence au cours des derniers mois du mandat triennal d’Emmanuel Hoog, qui s’achève au printemps 2013.

Nous appelons le personnel à s’opposer à toute mesure arbitraire de la direction. Réclamons des règles applicables à tous et les mêmes droits pour tous les salariés !

Dans un premier temps, nous demandons à tous de s’associer à la pétition contre le recrutement externe d’un rédacteur en chef adjoint photo (cf. le texte intersyndical "Nomination inacceptable au Service Photo : tous les salariés AFP sont concernés !"). Envoyez vos signatures, à partir d’une console AFP, à l’adresse inter@afp.com !

Paris, le mardi 28 août 2012
SUD-AFP (SUD Culture & Medias Solidaires)

N.B. : dans le labyrinthe de l’intranet Asap, vous trouverez les réponses de la direction aux questions des delegués du personnel du mois d’août, arbitrairement charcutées et subdivisées en questions "J" et en questions "T&A" (= non-J), ici :

DPJ : http://asap.afp.com/asap/rhportal/communiques/reponses-direction-dpj/
DPTA : http://asap.afp.com/asap/rhportal/communiques/rep-dir-a-t/