SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Textes intersyndicaux > Non aux logiques de filialisation et de low-cost !

Non aux logiques de filialisation et de low-cost !

vendredi 6 juin 2014

Communiqué des syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC

Assemblée générale du personnel le MARDI 10 JUIN à 14H30 au premier étage rue Vivienne (salle des Desks)

Tract imprimable

Les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC alertent le personnel sur les dangers des projets actuellement mis en place selon une double logique : filialisation et low-cost.

Filialisation :

  • Le rapport du député Michel Francaix propose d’ouvrir de nouvelles sources de financement pour les investissements de l’AFP via la création d’une filiale technique. Rien ne dit que cette filiale, gérée selon les critères de "retour sur investissement", permettrait à l’Agence de générer des revenus. Tout indique en revanche que l’Agence abandonnerait la maîtrise de ses propres outils techniques, qui sont nécessaires pour son indépendance.
  • Les activités de communication lancées dans le cadre de la filiale AFP Services sont contraires à la mission d’intérêt général de l’Agence. Nous réclamons leur abandon et un recentrage des activités sur le cœur du métier : notre mission d’intérêt général.

Low-cost :

  • AFP services a lancé depuis un an des activités journalistiques pour l’animation de sites internet comme orange.fr et RTL.fr. Les jeunes journalistes affectés à ces tâches qui ne relèvent pas de la mission de l’agence sont employés dans des conditions précaires : CDD, piges, absence de carte de presse. La direction veut désormais créer une sous-filiale journalistique d’AFP Services. Certes, cette solution donnerait aux journalistes concernés enfin la carte de presse. Mais elle créerait une "AFP bis" low-cost, dans les locaux mêmes de l’Agence et qui entrerait directement en concurrence avec cette dernière.
  • L’actuel mouvement revendicatif à AFPTV - que nous soutenons avec force - souligne une fois de plus que les activités nouvelles sont lancées sur la base de redéploiements, de précarité et d’une exploitation inacceptable du dévouement des personnels concernés.

Pour dire stop à ces logiques, venez nombreux à l’AG de mardi !

Paris, le 6 juin 2014
Les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC de l’AFP